Concert de musique andalouse avec l'Association des Beaux-Arts d'Alger - Samedi 17 novembre 2018 à 20h30 - Entrée 15 euros

L’Association des Beaux-Arts d’Alger est une institution culturelle qui vise la transmission du patrimoine musical arabo-andalous. Elle est la doyenne des associations activant en Algérie puisqu'elle tire son origine de la Société des Beaux-Arts d’Alger créée en 1856.  En 2005, on statut a été mis en conformité par rapport à sa dénomination. A partir de cette année, son appellation officielle ne sera plus Société mais Association. L’arrivée en 1980 de cheikh Abdelkader Benrrezoug, premier professeur de la musique andalouse, a permis de donner à l'Association sa vocation de transmission de cette musique.

Élève de l’illustre Abderrezak Fekhardji auprès duquel, il a acquis tout son savoir, il était qualifiait pour mener à bien sa mission. Grâce au Professeur Abdelkader Benrrezoug et son sens de la pédagogie, l’enseignement du chant andalous de l’école d’Alger, communément appelée San3a, s’installe définitivement au sein des Beaux-Arts d’Alger. L’enseignement de cette matière a été confié, par la suite, à sa propre fille, Senia Benrezzoug. L'enseignement de la musique andalouse a été assuré par la suite, par d'autres maîtres dont cheikh Abdelmadjid Boumaaza et Abdelhadi Boukoura. Ce dernier a réussi aisément à passer de la position d’élève à celle de professeur en imposant sa propre méthode d’enseignement à la classe supérieure. Il a pu hisser cette Association au rang des grandes écoles en axant son travail sur la recherche et la qualité. Nombreux artistes sont passés par son apprentissage ou ont bénéficié de sa direction artistique pour se lancer dans une carrière de chanteur. Parmi les plus connus, on citera Dalila Ferhi, Kahina Boussafer, Karim Melzi, Hamidou, Lila Borsali, Nesrine Ghenim, etc.